Du Chaos aux Hommes en passant par les Titans, Dieux, Héros, Nymphes, Gorgones, Géants, Cyclopes, Hécatonchires et autres Monstres, selon Hésiode
  • Pyrame et Thisbe
    À la fois belle et triste, cette histoire d’Amour n’est …

Primordial

Cette catégorie regroupe les divinités issues du Chaos. Elles ont donné naissance aux titans et à d’autres monstres tels que les gorgones.

Pontos

Pontos est une divinité primitive, il s’accouple avec sa mère pour engendrer des divinités marines primordiales. Pas grand chose à dire de plus sur lui si ce n’est qu’il représente la version masculine de la mer.

Il est donc fils de Gaïa, et père de Phorcys et Céto, eux-même parents des gorgones.

Pontos - généalogie des dieux grecs

Crédits wikipedia

Ouranos

Ouranos: Il est une divinité primordiale représentant le Ciel, le firmament.

Père des Hécatonchires, il en a la trouille. Il se fait couper les couilles par son fils Cronos, donnant ainsi (!?!) naissance à diverses divinités dont la sexy Aphrodite.

Comment Ouranos a-t-il pu donner naissance aux Erinynes en se faisant couper les couilles? Alors que Cronos coupa les gonades paternelles à l’aide d’une faucille offerte par sa mère, les fluides qui s’écoulèrent de la plaie sur Gaïa engendrèrent ces créatures.

Pour sa descendance complète, voir Gaïa, il est le père de très nombreuses divinités.

Gaïa

Déesse primitive et primordiale, elle engendre un sacré paquet de monde. Des cyclopes en passant par tous les titans sauf Atlas dont elle est la grand mère tout comme les gorgones, les Hécatonchires, les Érynines et les Méliades. Et le tout, en faisant varier les géniteurs, peu nombreux à ce moment là. On trouve Ouranos, son “fils”, avec lequel elle aura les Titans, la plupart des dieux, en tout cas les plus importants…

Faut dire qu’au début il n’y avait pas grand monde, si on considère qu’elle est la première née du Chaos.

On remarque que seules les divinités de sexe féminin sont capables d’engendrer une progéniture seule et que l’inceste est un mode de vie. Elle est aussi  la mère de Pontos. La liste complète de sa descendance est aussi longue que le bras. C’est parfaitement visible sur la représentation de la généalogie.

Elle est même l’arrière arrière arrière Grand mère des hommes. Ce lien de paternité est assez évident, ce qui l’est moins, c’est le respect avec lequel nous traitons notre aïeule.

Erèbe

Erèbe: Il est une divinité primordiale et infernale née du Chaos, personnifiant les Ténèbres, l’Obscurité des Enfers. Malgré tout, à vouloir aider les Titans pendant qu’ils étaient en train de se prendre un déculottée, il s’est vu transformé en fleuve bordant l’Hadès.

Il engendre:

Ces deux derniers font parties des rares divinités n’ayant eu aucune descendance.

Nyx

Nyx: Déesse de la Nuit. Au delà d’être une déesse elle est une divinité primordiale, dont les enfants sont des Dieux ou des monstres. On notera par exemple la fameuse Éris et sa pomme de discorde. On trouve encore les Kères, les Moires: les tisseuses du destin.

Elle crèche au-delà du pays d’Atlas, à l’extrême Ouest et incarne la nuit. Une des divinités ayant eu le plus de mômes!

Elle a eu une flopée de môme, autant seules qu’avec Erèbe, elle est une des descendantes du Chaos.

La liste complète de ses mômes:

Chaos

Le Chaos:  élément primordial de la théogonie de Hésiode. Il précède l’origine du monde, les dieux, les titans. C’est un gouffre sans fond où l’on chute sans fin.

Aujourd’hui le Chaos est un concept mathématique très puissant. A l’époque c’est plutôt l’idée d’un bordel innommable, plus prosaïquement, le désordre absolu.

Le Chaos n’est pas né, il pré existe à toute chose, n’a ni début ni fin, ni centre ni bord.

Il engendre, ou plutôt, du Chaos naissent :

Le chaos hésiodique se rattache à sa racine grecque, χα soit être béant… ce qui désigne l’espace vide.

Plus tard une dérivation du mot lui donna le sens d’une masse confuse, informe et inorganisée d’éléments répandus dans l’espace. Le chaos est un principe cosmique, sans caractère divin.

Il en est de même de l’Éros primordial mentionné par Hésiode. Cet Éros est plus un principe métaphysique, une force d’attraction entre les constituants intimes de l’univers. Il n’a rien à voir avec le “Éros” des légendes postérieures.

Chaos

Jackson Pollock