Oizès

Oizès: Encore une Déesse assez proche de sa sœur Eris, toutes les deux filles de Nyx. Elle est la Déesse de la détresse, de l’inquiétude, de l’anxiété. En gros, quand vous vous sentez mal, elle n’est pas loin.

Moïra

Moïra est une Divinité personnifiant la destinée. Elle n’a pas de visage, et est le destin. Elle s’impose aux dieux et à tous.

Elle provient des mythes homériques. Hésiode considère les Moires, les tisseuses du destin. Encore une fille de Nyx.

Lyssa

Lyssa, encore une des hystéros de l’Olympe, elle est essentiellement la divinité de la folie furieuse, de la colère et de la frénésie destructrice. Héraclès aurait tué femme et enfants sous le coup de l’emprise de cette Déesse. Elle est une des filles de Nyx, à la hauteur de ses frères et sœurs.

Entre parenthèse, il est impressionnant de voir autant de filles dénudées lorsque l’on fait cette recherche dans google / Images… Il est difficile de trouver des représentation de cette divinité, comme des tableaux ou des photos de poteries!

Dolos

Dolos: Un Dieu mineur représentant la duperie, la supercherie, la tromperie, la ruse, la fourberie, la perfidie et la traitrise. Un mec cool en somme!!! Ses frères et sœurs sont à son image. Il est le fils de Nyx.

Les Méliades

Lorsque Ouranos se fait couper les couilles, des gouttes de son sang on donné, en tombant sur Gaia, les Méliades.

Elles habitent dans les frênes, et protègent les enfants et les troupeaux qui se placent sous leur feuillage.

Elles s’accouplent (!?!) avec les Erinynes pour donner naissance aux géants.

Les Erinynes

Les Erinynes sont aux nombre de trois, pas vraiment aimées de leurs proches frères et cousins, les Dieux.

Elles squattent dans le premier ghetto qui ait jamais existe : le Tartare.

Elles protègent l’ordre établi et persécutent ceux qui font le mal.

Elles sont:

  • Mégère : la Haine
  • Tisiphone : la Vengeance
  • Alecto : l’Implacable
Erinyes Louvre
Clytemnestre essayant de réveiller les Érinyes endormies tandis qu’Oreste (non visible) est purifié par Apollon, cratère apulien à figures rouges, 380-370 av. J.-C., musée du Louvre

 

Apaté

Apaté est une Déesse mineure, fille de Nyx. Elle est la personnification de la duperie, de la perfidie, de la fraude, de la déception, de la tromperie et de la malhonnêteté. Elle est aussi un des maux contenus dans la boite de Pandore. Elle est très copine avec les Pseudologoi (les Mensonges), des mômes de Eris.

Apaté, amphore d‘Ignoto, Musée archéologique nationale de Naples, Italie Photo d‘Araldo De Luca
Apaté, amphore d‘Ignoto, Musée archéologique nationale de Naples, Italie
Photo d‘Araldo De Luca