Du Chaos aux Hommes en passant par les Titans, Dieux, Héros, Nymphes, Gorgones, Géants, Cyclopes, Hécatonchires et autres Monstres, selon Hésiode

Dieu

Représentation des conquêtes de Zeus et de sa descendance

Dans l’article suivant “les histoires de cul de Zeus“, on trouve une description de sa descendance et de ses relations avec toutes ses conquêtes. Cet article propose une version graphique de cette descendance. On y retrouve l’ensemble des divinités conquises par Zeus, par un moyen ou un autre:

Conquete-et-descendance-de-Zeus

En résumé, Zeus est le père supposé, selon Hésiode toujours, de trente huit mômes grâce à vingt déesses, muses et autres divinités. Il engendrera deux des héros les plus connus: Héraclès et Persée.

Zeus et ses conquêtes amoureuses

Zeus est le plus gros dragueur de l’Olympe. Il a eu de nombreuses aventures, beaucoup furent facilitées par des ruses plus ou moins habiles, mais toujours fructueuses et une descendance en conséquence.

En détail, le but de cet article est de présenter :

  • ses gonzesses: la liste la plus complète possible des aventures de Zeus, avec les Déesses, les nymphes, les mortelles et d’autres personnalités de la mythologie grecque,
  • sa descendance, autrement dit les mômes qu’il a fait avec toutes ces nanas,
  • la ruse employée à chaque fois pour arriver à ses fins, si tant est qu’il en ait eu besoin et
  • la grossesse et/ou l’enfantement.

Pour ces deux derniers points, ils sont mentionnés si ils sont connus.

Métis : Athéna

Métis est une océanide, un genre de Nymphe aquatique. On peut imaginer par exemple une belle nana à poil sous un paréo transparent et trempé en train de glander au bord de l’eau. Elle est la première femme de Zeus. Ouranos et Gaïa, les grands parents de Métis, prédisent à Zeus qu’un des fils de Métis le destituera. Pour s’en protéger, il la bouffe. Sans être ni mâchée, ni digérée, Métis se retrouve enfermée au fond des entrailles de Zeus. Entre parenthèse, sa présence en son sein lui donne la faculté de savoir différencier le Bien du Mal. Or il la mange alors qu’elle est enceinte de lui… Lorsque la grossesse arrive à son terme, c’est lui qui accouche de la fille de Métis, Athéna, par le crâne. Elle nait vêtue et armée!

Athena naissance de Zeus

Thémis : Moira, Horai

La descendance de Zeus avec cette titanide est peu précise. Horai signifie les Heures, elles sont six. Morai sont les Moires, les trois tisseuses du destin. L’ascendance de Zeus est d’ailleurs plus ou moins contestée…

Eurynome : Charites

Les Trois Grâces (Raphaël)

Aglaé, Euphrosyne et Thalie sont les Charites, les trois enfants que Zeus a eu avec cette océanide, fille d’Océan et Téthis. Elle est aussi sa troisième compagne. Elles incarnent la vie dans son sens entier et plein, la séduction, la nature, la créativité. Elles sont souvent associées, aux trois grâces représentées dans ce tableau de Raphaël. Ce tableau est avant tout une référence à leur alter ego romaine.

Sémélé (Thyone) : Dionysos

Sémélé est une prêtresse entièrement dévouée à Zeus. Un jour, elle sacrifie un taureau sur l’autel. Pleine de sang du taureau, elle va se baigner dans un fleuve, l’Asopos, qui est lui même l’enfant de Titans, ou de Dieux, les versions diffèrent selon les auteurs. Alors qu’elle nage dans ce fleuve pour se laver de tout le sang, Zeus, déguisé en aigle assiste à ce spectacle. Plus prosaïquement, il la mate en train de se baigner toute nue et de se savonner le corps. Quoi de plus naturel finalement que de reluquer une jolie gonzesse qui barbote à poil? Mais c’est un peu oublier le coté assez élaboré de la combine de l’aigle. Il y a malgré tout un aspect voyeuriste qui reste assez flagrant. Pour faire court, il tombe immédiatement amoureux d’elle. Par la suite, ils se voient secrètement, si bien qu’elle tombe enceinte…

Héra, de son coté commence à avoir de gros doutes sur son mec et cette prêtresse. Pour investiguer plus avant, elle prend forme humaine et devient copine avec Sémélé. Pour punir cette petite salope d’avoir baisé avec son mec, elle élabore un stratagème destiné à punir cette grognasse de  prêtresse. Elle tente alors de la convaincre de demander à Zeus de se montrer à elle (Sémélé) tel qu’il est, de lui présenter sa véritable image. Sémélé qui pète de trouille à l’idée de le voir, se laisse convaincre par Héra. Lorsque Sémélé et Zeus se revoient, elle entreprend de lui demander de se révéler tel qu’il est. Il refuse, elle insiste, il lui dit qu’elle est lourdingue, elle en remet une couche, le supplie et ce, jusqu’à ce qu’il craque. Ce qu’il fait. Mais dans une faible mesure. Il lui dévoile une petite partie de sa véritable image dont la puissance tue immédiatement la prêtresse. Zeus s’empresse alors de sauver son enfant, Dionysos, encore un fœtus, en se l’implantant dans la cuisse. Dionysos est le seul Dieux né d’une mortelle.

Maia : Hermes

Atlas et Pléioné ont engendré les Pléiades. Maïa est leur ainée. Zeus la séduit et Hermès naitra de leur union. Maïa est de plus la nourrice d’Arcas, autre enfant de Zeus, né de Callysto.

Leto : Artemis et Apollon

Comme représenté dans la généalogie, Artemis et Apollon sont les enfants de Zeus et Leto.

Démeter : Perséphone

Déméter, cette déesse des moissons puis des saisons a eu Perséphone avec Zeus.

Héra : Héphaistos, Ares, Hebe

Héra, elle est la sœur et la femme de Zeus. Elle est d’une nature particulièrement jalouse, elle donne à Zeus trois enfants:

  • Héphaistos: le dieu du feu, des forges et des volcans
  • Ares: le Dieu de la guerre, de la brutalité, du carnage et de la destruction
  • Hebe: Déesse de la Jeunesse, de la Vitalité et de la Vigueur des jeunes, elle est aussi la protectrice des jeunes mariés

Mnémosyne: les muses

Mnémosyne est la mère, grâce à Zeus, des Muses.

Electre : Dardanos, Iasion

Cette pléiade fille d’Atlas et Pléioné a eu deux enfants avec Zeus: Daradanos et Iasion. Le premier a eu une vie assez terrestre, même s’il a été le roi de Samothrace et a mené des guerres, assez “normal” finalement pour un fils de Dieu. Il est l’ainé de la lignée des dirigeants de Troie, lui-même arrière grand père de Priam le dernier Roi de Troie. Le deuxième a scellé son destin en draguant Déméter. Zeus, courroucé, lui a défoncé la gueule à coup d’éclairs.

Égine: Aiakos ou Éaque

Egine est une nymphe, fille du fleuve Asopos. Zeus tombe sous son charme et l’enlève déguisé en aigle, pour la déposer sur une île qui prendra son nom. Elle y donnera naissance à Éaque, roi des Myrmidons, fourmis transformées en homme par son père car il se sent un peu seul et s’en plein auprès de ce dernier.

Io : Epaphus

Quoi de plus simple pour tromper sa compagne que de transformer son amante en vache. L’explication en vidéo:

Callisto : Arcas

Cette Nymphe connue pour sa grande beauté, était une des suivantes d’Artémis. Ce statut exigeait d’elle qu’elle fasse vœu de chasteté (comme Athéna et Hestia). Vœu trop optimiste pour l’époque. Zeus, père d’Artémis, aperçoit la jolie Nymphe et décide de la séduire (sauter). Pour ce faire, il l’approche en se déguisant en Apollon ou en Artémis, selon les versions. Elle tombe alors enceinte et se retrouve coincée face à sa promesse faite à Artémis de rester vierge… Peu après alors qu’elle se baigne, elle se fait griller, puis balancer, très à la mode à l’époque. Héra, bizarrement la sauve en la transformant en ourse, condamnée à errer dans les forêts. Plus tard, lors d’une chasse Artémis tue l’ourse d’une de ses flèches. Zeus envoie alors Hermès pour sauver l’enfant, nommé Arcas. Callisto et Arcas sont alors transformés en constellation: la Grande Ourse et la petite Ourse respectivement.

Thyia : Magnes, Makedon

Thyia est la fille de Pyrrha et Deucalion, les parents des hommes. Magnes et Makedon sont les deux enfants qu’elle a eut de Zeus. Magnes a été roi d’une province orientale de la Grèce actuelle. Makedon serait l’ancêtre des macédoniens, anciennement les Thrace.

Pandore: Graecus

Pandore, fille de Pyrrha et Deucalion, petite fille de la Pandore, celle avec la boite, nommée après sa grand mère est la mère de Graecus, l’un des fondateurs de la nation hellène.

Protogeneia: Aethlius, Opus et Aetolus

Protogeneia est une des filles de Pyrrha et Deucalion. Elle est mariée à Locrus, mais n’a aucun enfant de lui. Zeus passant par là lui fait trois mômes: Aethlius, Opus et Aetolus.

Cassiopée: Atymnius

Cassiopée et Zeus ont eu comme descendance Atymnius, qui n’a pas grand chose de remarquable si ce n’est qu’il a été aimé par son demi-frère Sarpedon.

Alcmène: Héracles

Héraclès, grand héros de la mythologie grecque et demi Dieu, est le fils de Zeus. Alcmène, une mortelle, est sa mère. Elle est la fille d’Electryon, un roi, lui même fils de Persée et Andromède. Zeus sauta Alcmène grâce à une de ses fameuses ruses: se présenter sous l’apparence de son mari d’alors, Amphitryon.

Europe: Radamantis, Sarpedon, Minos

Europe est une princesse phénicienne. Un jour, alors qu’elle glande à la plage, Zeus, comme par hasard croise son chemin. Pour ne pas se faire griller par Héra, son officielle d’alors ni effrayer la jolie princesse qu’il avise, il se transforme en taureau. Une fleur de Crocus dans la gueule lui permet de se faire remarquer par la belle. Elle s’en approche, puis finalement le chevauche. Leur balade dure jusqu’en Crète, à Gortyne, précisément. Il prend alors forme humaine pour mener à bien son projet initial à l’ombre d’un platane. Europe donna naissance à Radamantis, Minos et Sarpedon. Les deux premiers deviennent par la suite juges des enfers. Sarpedon préféra aller se la couler douce en Anatolie.

Danaé: Persée

Zeus est le père de Persée, un des plus grand héros de la mythologie grecque. Pour se faire, il a du ambiancer la belle Danaé, fille d’Acrisios Roi d’Argos et d’Eurydice et la tâche ne fut pas aisée. Acrisios, croyant comme tout le monde oracles, a eu la trouille lorsqu’on lui annonça qu’il serait tué par son petit fils. Pour tenter de fuir son destin, ce qui en général le précipite, il enferme sa fille dans une tour d’airain. C’est alors que Zeus, sortant de ses tours de passes-passe habituels, se transforme en pluie d’or pour mener à bien son projet du moment: se faire la belle Danaé. Après la naissance de Persée, Acrisios qui flippe à mort, les jette dans une rivière, enfermés dans une malle. Ils survivent et le destin d’Acrisios vient frapper à sa porte, après les aventure de Persée, face à la Gorgone Méduse.
Zeus Danae Gustav Klimt

En résumé, Zeus aurait sauté 20 gonzesses, titanides, déesses, nymphes, mortelles… Sachant qu’une descendance découle de ses ébats à chaque fois, de ce point de vue, on lui compte 38 mômes. Ces derniers ont tous un coté divin plus ou moins affirmé. Héraclès par sa force par exemple, Radamantis qui devient juge des enfers… La destinée des enfants de Zeus est très diverse, comme l’atteste cet article. Il est uniquement basé sur les écrits de Hésiode. Tant la descendance que les aventures diffèrent selon les auteurs. Par exemple, chez Homère, Il a eu une aventure avec Thémis. Selon Homère, Némésis est leur fille, avec laquelle il aurait d’ailleurs eu Hélène (de Troie)…

 

Pan

Pan: Il est le Dieu de la totalité, de la Nature, protecteur des bergers et des troupeaux. Il est est laid et sauvage, a des pieds de bouc et des cornes, souvent confondu avec les satyres. C’est le fils de Hermès.

Hermès

Hermès: fils d’un dieu, Zeus et de l’ainée des Pléiades: Maia. Il est le Dieu du commerce, le gardien des routes et des carrefours, des voyageurs, des voleurs, qui guide les héros, de la chance, le conducteur des âmes aux Enfers, le messager des dieux et l’inventeur des poids et des mesures. rien de très notable si ce n’est sa précocité. Quelques instants après être né, il se met en tête de voler un troupeau de bœufs à son demi frère Apollon. Pour la petite histoire, alors que tout l’accuse, il se protège en faisant valoir son jeune âge… Ca fait marrer Zeus, qui lui ordonne la réconciliation en rendant les bêtes.

Dionysos

Dionysos: Il est le dieu de la vigne, du vin, de la transe et de l’extase qui en découle. C’est le seul à être né d’une mortelle. Doublement né dira-ton. Sa mère, sous l’influence de Héra déguisé en sa nourrice, a demandé à voir Zeus. Gros, choc pour Sémélé qui meurt sur le coup. Zeus décide alors de mettre le futur nouveau né dans sa cuisse afin de mener la gestation à terme. En gros Dionysos, c’est le seul à être né de la cuisse de Zeus (Jupiter). Il ne passe pas son temps à glander sur l’Olympe et voyage, va de fête en fête, complètement murgé les trois quarts du temps. Dieu important dans la mythologie (tu m’étonnes!!!). Dionysos est le fils de Zeus et de Sémélé, comme dit dans l’article qui retrace la descendance de ce dernier.

Asclépios

Le Dieu de la médecine. Il possède un bâton autour duquel s’enroule deux serpents. Le caducée d’Asclepios est un symbole encore bien connu en ce début de XXIème siècle. Zeus le butte pour avoir ressuscité les morts mais le place dans les étoiles après s’être rendu compte du bien qu’il a apporté aux hommes.

Il est le fils d’Apollon et de Coronis.

Apollon

Apollon: C’est le dieu grec du chant, de la musique et de la poésie. C’est le beau mec par excellence, mais assez malheureux en amour finalement. Il est plus attiré par les nymphes et les mortelles et encore plus par les jeunes garçons. Fils de Zeus et Léto, il est le frère d’Artémis. Avec Coronis, il est le père d’Asclépios, le dieu de la médecine.

Arès

Arès: Il est le Dieu de la guerre, de la brutalité, du carnage et de la destruction. Paradoxalement, c’est celui qui se prend le plus de branlées. Tant par d’autres dieux (Athéna), que par un mortel (Diomède).

Sinon, quand il va se battre, il aime bien être accompagné de sa sœur Eris, et de quelque uns de ses insupportables mômes. Il est l’un des douze grands dieux de l’Olympe et fait même partie du trio de tête des gros boss olympiens. C’est le fils de Héra et de Zeus. Sa descendance avec Aphrodite est composée de trois mômes plus sympathiques les uns que les autres:

  • Déimos: il incarne la terreur
  • Phobos: racine étymologique du mot phobie,
  • Harmonie: sa descendance se fait décimer…

Zeus

Zeus: Dieu du ciel, armé de la foudre. C’est le boss de dieux, après avoir mené la révolte contre les titans, il siège sur son trône sur l’Olympe. A la naissance il échappe à son père (et donc à la mort), sauvé par sa mère. Il est le dernier d’une fratrie de six. C’est celui qui a eu et de loin, le plus d’histoires de cul, tant avec des Déesses qu’avec des mortelles, ou entre les deux (Nymphes).

Thanatos

Thanatos: Dieu de la Mort, fils de la Nuit, il a sa piaule dans le Tartare, après le Styx, juste à l’ouest des Enfers. C’est le premier ghetto de l’histoire de l’humanité.

Thanatos

Thanatos ailé portant une épée, détail d’un tambour de chapiteau provenant du temple d’Artémis à Éphèse, v. 325-300 av. J.-C., British Museum – Wikipedia

Hélios

Hélios: Il est le Dieu du soleil. En fait, il est le soleil. Il est aussi la plus grosse balance que l’Olympe ait connu.

Voir pour cela Aphrodite et Arès qui se font un plan love, ou l’enlèvement de Perséphone. C’est dû à son pouvoir : il peut observer d’un seul regard la surface entière de la Terre et renseigner l’Olympe sur ce qui s’y passe…

Il est le fils de Théia et Hypérion.

Eros

Eros: Il est le Dieu de l’amour, voir de la pédérastie, il est assez présent dans la littérature grecque. C’est un être androgyne. Il est le fils d’Aphrodite.

Eros

Eros bandant son arc, copie romaine d’un original de Lysippe, musées du Capitole.

Hypnos

Hypnos: Dieu du sommeil, il est tellement puissant qu’il peut endormir les mortels et les Dieux. Il est le fils de Nyx.

Son pouvoir, d’endormir les Dieux, est utilisé par Héra, sur Zeus, pour pouvoir éliminer Héraclès. Lorsque Zeus se réveille, il constate la tromperie de sa femme et va pour balancer Hypnos de l’Olympe, pour qu’il retourne chez lui dans les terres inconnues de l’Ouest. Il est sauvé par sa mère Nyx. Il prétend pouvoir endormir tous les Dieux, même Océan. Concrètement, seul Zeus fait les frais de son pouvoir.

Hypnos Thanatos

Hypnos et Thanatos portant Sarpédon, lécythe attique à fond blanc, v. 440 av. J.-C., British Museum (Vase D 56)

  • Eole

    Eole: Dieu du vent, il file un coup de main à Ulysse selon Homère. rien de très marquant dans son histoire. Il ne glandait pas sur l’Olympe, mais dans son palais en Eolie… Il est…
  • Pyrame et Thisbe

    À la fois belle et triste, cette histoire d’Amour n’est pas sans en rappeler d’autres, plus contemporaines. Pour être clair et éviter toute confusion, Thisbé c’est la nana et Pyrame le mec. C’est pas forcément…