La sexualité des Divinités grecques – Episode trois « Aspergé de sang »

Le contexte, c’est le combat entre Méduse et Persée.

Méduse, en se faisant couper la tête par Persée, un peu aidé par des armes divines, éclabousse de sang les rivages d’Océan.

Cet épandage de sang monstrueux donne ainsi naissance à

  • Pégase, le cheval ailé,
  • et un géant, Chrysaor.

Ce dernier est le roi « à l’époque » de ce qu’on appelle l’Espagne aujourd’hui. Donc, comme dit dans un autre post, si une divinité reçoit du sang d’une autre, il y a de grande chance que cela donne lieu à une descendance.

Au delà de ces accouplements aussi mystérieux qu’imaginatifs, on peut aussi s’interroger sur les naissance, comme par exemple celle d’Asopos, le fleuve, ou encore le Styx.

Épisode quatre (à suivre)

Les Amazones

Les Amazones ou le premier mouvement féministe de l’histoire de l’humanité. Que des nanas, qui pour la plupart n’ont jamais vu d’homme si ce n’est dans les batailles… Fantasmagoriques, effrayantes et fascinantes à la fois, ce sont des guerrières et des conquérantes.

Eschyle les appelait les Amazones guerrières… Les choses sont assez claires quant à leur côté belliqueux. Elle ont leurs piaules pas loin du Caucase selon toute vraisemblance, si tant est que ce mot puisse être utilisé ici.

La beauté des amazones peut être établie grâce à Pausanias, qui évoque Achille tuant une Amazone pour ensuite pleurer sur son corps tellement sa beauté et sa jeunesse sont touchantes. Elles ont finalement été beaucoup représentés en sculpture et peinture, mais pour ce qui est des écrits, il n’existe pas grand chose.

A leur actif, elles ont envahi différentes contrées. On compte la Phrygie, alors que Priam était encore jeune, l’Attique,  alors que Thésée était Roi ou la Lycie. Pour ces deux dernières, respectivement, Thésée et Bellérophon leur donnèrent de sévères fessées pour avoir eu ces velléités d’invasion. On pourra dire que leur beauté et leur puissance ne les empêchent pas forcément d’apprécier une bonne fessée de temps en temps.

Persée fils de Zeus et Danaé, héros de la mythologie grecque

Il est le fils de Zeus et Danaé. Grand héros de la mythologie grecque, il est célèbre pour avoir décapité la Gorgone Méduse, au bord d’Océan, son grand oncle en quelque sorte, puisque entre autres, il est le frère de la mère (et du père) de Zeus

Entre parenthèses le sang qui a giclé du cou de la Gorgone a donné naissance à un cheval ailé et un géant.

C’est dire la complexité des modes de reproduction des divinités grecques. A priori, se balancer du sang de l’un sur l’autre, ça marche…

Et pour l’anecdote, il s’est aussi servi d’elle (la tête) comme arme contre son connard de beau père pour sauver sa mère.

Persée et la tête de Méduse

 

Aphrodite

Aphrodite: Elle est née de l’écume (compliqué la reproduction des Dieux grecs), déesse de la germination, de l’amour, des plaisirs et de la beauté. Elle est mariée à Héphaïstos, mais elle est assez chaude et se tape Arès, entre autres selon les versions. Hélios la grille et la balance à Héphaïstos qui s’empresse de les afficher en train de baiser devant tout l’Olympe, dont Zeus. Gros coup de pression, et donc malédiction en série, condamnant sa descendance comme par exemple Phêdre ou Ariane. Aphrodite est aussi à l’origine d’un joli mot: callipyge, exprimant le fait d’avoir un beau cul!

Un mythe libanais:

Ashtarout est la version libanaise (des pays du levant disons plus généralement) d’Aphrodite la callipyge.

Lors d’une promenade près de la grotte de Afqa, falaise éventrée par un fleuve qui donne sur une plaine, la légende d’Adonis et Ashtarout m’a été contée.

Au delà de cet article sur wikipedia, voici une petite photo prise par les soins de l’auteur de ce site:

Stitched Panorama

Adonis et Ashtarout

Un jour, Adonis part s’adonner à une de ses activités favorites: la chasse au sanglier. C’est alors qu’il tombe sur un sanglier sauvage un peu plus vicieux que les autres, qui le tue, faisant couler son sang dans la rivière. Celle coulant depuis le gouffre ci-dessus. Ashtarout est dévastée par la disparition de l’amour de sa vie et s’effondre dans un chagrin incommensurable. Elle le cristallise en plantant des anémones sur les rives du fleuves qui poussent chaque printemps, colorant de rouge ses rives. A la même époque, le fleuve se colore aussi de rouge, à cause de boues qui s’y ajoutent, remémorant la tragique disparition de l’amour d’Ashtarout.

Adonis n’est pas représenté dans la théogonie de Hésiode. En revanche il est cité par Ovide. On sort un peu de la théogonie hésiodique, mais bon, Adonis aurais quand même sauté une des squatteuses de l’Olympe.

Bellérophon

Héros puissant de la mythologie, il est essentiellement connu pour avoir battu la chimère, créature monstrueuse à tête de lion, corps de chèvre et queue de serpent, elle crache du feu et dévore les humains. Il l’a battu en chevauchant Pégase, capturé à l’aide d’Athéna.

Il est le fils de Glaucos, un personnage mineur de la mythologie grecque. Ce dernier est vu comme un personnage marin.

 

L’Homme (la femme aussi…)

Les humains sont des êtres mortels, vils et pernicieux, n’ayant que peu d’égards envers ses semblables ni envers leur terre mère.

On ne peut qu’admettre qu’il mérite bien le Chaos comme paternité!

Pan

Pan est le Dieu de la totalité, de la Nature, protecteur des bergers et des troupeaux. Il est est laid et sauvage, a des pieds de bouc et des cornes, souvent confondu avec les satyres. C’est le fils de Hermès.

Hermès

Hermès, fils d’un dieu, Zeus et de l’ainée des Pléiades, Maia. Il est le Dieu du commerce, le gardien des routes et des carrefours, des voyageurs, des voleurs, qui guide les héros, de la chance, le conducteur des âmes aux Enfers, le messager des dieux et l’inventeur des poids et des mesures. rien de très notable si ce n’est sa précocité. Quelques instants après être né, il se met en tête de voler un troupeau de bœufs à son demi frère Apollon. Pour la petite histoire, alors que tout l’accuse, il se protège en faisant valoir son jeune âge… Ca fait marrer Zeus, qui lui ordonne la réconciliation en rendant les bêtes.

Dionysos

Dionysos: Il est le dieu de la vigne, du vin, de la transe et de l’extase qui en découle. C’est le seul à être né d’une mortelle. Doublement né dira-ton. Sa mère, sous l’influence de Héra déguisé en sa nourrice, a demandé à voir Zeus. Gros, choc pour Sémélé qui meurt sur le coup. Zeus décide alors de mettre le futur nouveau né dans sa cuisse afin de mener la gestation à terme. En gros Dionysos, c’est le seul à être né de la cuisse de Zeus (Jupiter). Il ne passe pas son temps à glander sur l’Olympe et voyage, va de fête en fête, complètement murgé les trois quarts du temps. Dieu important dans la mythologie (tu m’étonnes!!!). Dionysos est le fils de Zeus et de Sémélé, comme dit dans l’article qui retrace la descendance de ce dernier.

Hyades (Les)

Les Hyades sont les nymphes des pluies du printemps à l’origine.

Une constellation éponyme est visible dans le ciel à l’époque de l’arrivée des pluies en novembre.

Elles sont les sœurs des Pléiades, filles de Pléioné, une Océanide, et d’Atlas.