Du Chaos aux Hommes en passant par les Titans, Dieux, Héros, Nymphes, Gorgones, Géants, Cyclopes, Hécatonchires et autres Monstres, selon Hésiode
  • Midas
    Midas ou l’expression même de la bêtise humaine et de …

Dédale et Icare

Cette histoire fait suite à la construction du labyrinthe dans lequel est enfermé le Minotaure, monstre brutal au corps humain et à la tête de taureau qui dévore tous les connards qui s’y perdraient.

Minos, le commanditaire du labyrinthe, apprend qu’Ariane (la fille de Minos) à imaginé une astuce pour s’échapper de cet endroit bien effrayant et qu’en plus elle l’a dit à son mec, Thésée. Mais ça c’est une autre histoire… Donc Ariane, fille de Minos et demi sœur du Minotaure par sa mère, ruine les plans de son père, qui pour le coup, super énervé, décide d’enfermer Dédale et Icare dans le labyrinthe pour se débarrasser d’eux. Selon la légende, une fois enfermé dans ce labyrinthe, même le constructeur, sans les plans, ne peut en sortir. C’est la solution que choisit Minos pour être peinard et pas se faire emmerder…

Et là Minos se fait baiser, quoi que Dédale ne s’en sort pas si bien non plus au final. Car une fois enfermés, le père, Dédale, explique à son fils, que le labyrinthe enferme tous les chemins terrestres, mais que rien ne bloque les chemins aériens… Sur ce, il décide de fabriquer des ailes en plume collées avec de la cire, dont il se pare ainsi que son fils.

Il prévient ce dernier que la cire des ailes fond s’il va trop près du soleil, qu’il doit bien se garder d’en approcher… Comme les jeunes gens ont des réactions particulièrement crétines face aux recommandations des ainés, grisé par le vol, il s’élève, un peu trop haut, suffisamment pour faire fondre la structure de ses ailes… Cette chute lui est fatale, il est engloutit par les eaux et disparait, à la grande douleur de Dédale.

Or Minos, a un peu les boules quand il pense à Dédale, il en a un peu jusque là et aimerait bien se le faire, un peu dégouté qu’il se soit barré du labyrinthe. Pour cela, de manière aussi surprenante qu’ingénieuse, il lance un concours dont il sait que seul Dédale peut être le gagnant. D’ailleurs, encore aujourd’hui, si on pose cette énigme, la solution n’est pas forcément trouvée dans la seconde. Histoire écrite il y a plus de deux mille deux cents ans…

Dédale Coquillage

Le trophée qui reviendra à qui saura faire passage un fil dans un coquillage dont les circonvolutions sont complexes. Comme par exemple dans cette représentation, mais en vachement plus compliqué.

Dédale attache alors un fil aussi fin que léger à une fourmi. Il la fait rentrer par une extrémité, la bouche et l’attend à la sortie. En toute simplicité! Minos le grille, mais finit par se faire buter. Ce qui arrive dans toutes les versions et Dédale s’en sort à chaque fois. Une des versions dit qu’il meurt ébouillanté et le crime est plus ou moins maquillé en accident pour pas se mettre à dos la Phrygie.

Share on Facebook4Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0