Midas

Midas ou l’expression même de la bêtise humaine et de la cupidité, qui sont souvent liées… Il est le roi de Phrygie. Une des contrées envahies par les Amazones soir dit en passant. Par un jeu de coïncidences, il vient à rendre service à Dionysos.

Pour le récompenser de lui avoir rendu ce service, Dionysos lui propose de lui exaucer un vœu. Midas, très intelligemment, demande à ce que tout ce qu’il touche se transforme en or… Alors que Dionysos l’avertit de la bêtise de sa demande, mais finalement l’exauce face à son insistance…

Ce vœu exaucé, la crédulité de ce gros crétin de roi contentée, le voilà ravi et jovial, heureux de pouvoir transformer le monde en lingots d’or s’adonne à cœur joie de son nouveau talent. Le seul soit dit en passant!

Midas- Mythologie grecque
Midas- Mythologie grecque – Nicolas Poussin

Le désenchantement arrivant avec le premier repas, lorsque chaque aliment qu’il porte à la bouche se transforme en or avant qu’il ne puisse l’engloutir.

Belle fable qui fait se rendre compte des choses importantes de la vie…. Quoi qu’il en soit, le voilà bien emmerdé. Il se met à supplier Dionysos de lui enlever cette terrible malédiction qu’il croyait être un don de Dieux. Dionysos, à la fois amusé mais apitoyé, décide de lui permettre de se libérer de cette envoûtement. Il dit à Midas d’aller se baigner dans la source du pactole, fleuve romain fameux pour l’or qu’on y trouvait.

Ce n’est pas terminé, comble du ridicule, il se retrouve affublé d’oreilles d’âne. Encore une fois parce qu’il a fait son connard. Pour la faire simple, il a préféré le jeu musical d’un Satyre à celui d’un Dieux, Apollon pour ne pas le citer. Ce dernier, vexé comme un pou, lui a fait apparaitre des oreilles d’ânes sur la tête. Pour la petite histoire, personne ne devait en parler, sous peine de se faire occire. Un jour, un serviteur qui n’en pouvait plus, est parti creuser un trou pour y dire « Le roi Midas a des oreilles d’ânes ». Les roseaux l’entendent pour le répéter et finalement le secret bien gardé ne l’était plus des masses!

Note: l’histoire est à l’origine écrite par un latin, donc a priori c’est plus Bacchus que Dionysos, mais pour Apollon c’est pareil. Le premier à l’avoir évoqué serait Hygin. La référence c’est Ovide.

Hygin
Hygin
Hygin

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •